Archives pour la catégorie Service

Ouisharefest – échange, partage, troc, récupération : des pistes pour manger différemment.

Ouisharefest au Cabaret Sauvage à la Villette.

Ouisharefest au Cabaret Sauvage à la Villette.

La Ouisharefest avait lieu la semaine dernière au « Cabaret Sauvage », un chapiteau et lieu charmant, à la Villette. Kezako Ouisharefest ? C’est la grande fête de l’économie collaborative. Et encore ? Concrètement l’économie collaborative est un mode de production et de consommation différent notamment fondé sur la force des communautés –via le net, entre autres- et où partage, échange, troc, vente ou location sont de mise.

Savoir faire à échanger.

Savoir faire à échanger.

Dans une ambiance très conviviale, la journée de samedi proposait des conférences, tables rondes, ateliers… destinés au public et autour de l’économie collaborative.

J’ai ainsi participé à une table ronde « Foodsharing ». Parmi les participants, Slow Food et Disco Soup dont je vous ai déjà parlé, et super-marmite.com, et Beyond croissant.

Olivier a créé super-marmite.com très simplement pour permettre de partager un savoir faire –la cuisine- et de bien manger. Une alternative pour lui au fast food. Sur ce site, vous pouvez proposer ou réserver un plat avec participation aux frais. Côté savoir-faire, les évaluations en ligne des plats permettent d’apprécier le profil de la personne qui a cuisiné le repas. La mise en relation se fait essentiellement sur la France. IMG_20130504_115050

Autre initiative, celle de Sarah, voyageuse, qui avait envie de rendre ses voyages uniques et de ne pas se limiter aux bons plans des guides et aux photos cartes postales. Son site, Beyond Croissant, propose de partager un repas chez et avec l’habitant. Celui qui est prêt à accueillir des voyageurs, le « Foodfellow », s’inscrit sur le site et les voyageurs intéressés font de même en précisant la ville, le pays où ils sont et à quelle date. Les hôtes décident de recevoir gratuitement ou non, le paiement se fait en ligne. Dans l’esprit, il s’agit quasiment de se trouver comme une bande de copains au bout du monde –ou pourquoi pas dans sa propre ville.

A propos de partage, vous connaissez des initiatives dans ce domaine ?

Les Commis, pour que vous prépariez un repas de fête en une heure maximum, top chrono !

Les box(es) et autres kits pour la cuisine prolifèrent avec plus ou moins de bonheur. On voit tous azimuts des paniers parfois surprises ou thématiques (Saint Valentin, Amérique, …) ; le renouvellement est mensuel et les produits y sont la plupart du temps d’un intérêt modeste. Plus ancien et plus intéressant, les paniers de fruits et légumes composés par les AMAP (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne), mis à disposition chaque semaine après abonnement, généralement annuel.

La boutique, avenue Trudaine.

La boutique, avenue Trudaine.

Récente initiative, séduisante à mon avis, les kits menu comprenant tous les ingrédients nécessaires à un plat ainsi que la recette associée. Le principe : vous voulez vous faire plaisir en cuisinant un menu alléchant et plutôt original et vous voulez dire « c’est moi qui l’ai fait », sans que cela vous prenne plus d’une heure. Vous n’avez pas le temps d’acheter les ingrédients, d’éplucher, bref vous auriez besoin d’une petite main, d’un commis. Vous en avez rêvé,  « Les Commis » l’ont fait. Ces commis se sont Cyril et Clément, qui ont ouvert leur labo, avenue Trudaine, il y a un peu plus de 6 mois.

Cyril et Clément.

Cyril et Clément.

« Les Commis » proposent au moins 4 entrées, 4 plats et 4 desserts et 2 à 3 nouvelles recettes s’inscrivent chaque semaine au tableau. Ils vous fournissent tous les ingrédients (sauf sel et poivre) épluchés, pesés, parfois des préparations de base (ex : extrait de jus de carottes ou compote cassis myrtille) et la recette créée par un chef. Les chefs avec lesquels « Les Commis » travaillent sont Yann Tanneau (1*, restaurant Opéra Garnier) pour le salé et, pour les desserts, Johannes Bonin, passé chez P. Hermé et P. Gagnaire. Les recettes sont adaptées, simplifiées et vulgarisées pour les non professionnels que sont les clients : le vocabulaire est accessible, le matériel à utiliser basique.

L'ardoise des Commis.

L’ardoise des Commis.

Les produits sont frais et de qualité, ils proviennent de fournisseurs de chefs : « Les vergers de Saint-Eustache » pour les fruits et légumes, « Armara » pour les produits de la mer et « Metzger » pour la viande. Les ingrédients sont conditionnés et, si votre trajet peut être un peu long, une pochette isotherme garantit la conservation des produits les plus fragiles.

La semaine a été dure pour nos 2 compères : record battu pour la Saint Valentin, près de 140 couverts. « Les Commis » ont été un peu débordés. 2 ou 3 clients appelaient pour dire qu’il manquait le beurre pour le crumble ! Une préparation de base qui devait accompagner le quasi de veau avait été réaménagée pour faire face à cette demande inattendue. Le lendemain, Cyril et Clément appelaient leurs clients pour s’excuser d’une qualité de service qui n’était pas tout à fait conforme à d’habitude.

Les clients apprécient le concept bien sûr, les recettes et produits mais aussi le sens du service et la gentillesse de nos deux compères. Pendant que j’étais dans la boutique un client venait féliciter pour un plat, faisait une suggestion pour un autre, complimentait pour le champagne.

Passons aux prix : 12,50 euros pour un plat, 16 euros entrée + plat ou plat + dessert, et 20 euros la totale. Soyons clair, pas donné mais il ne s’agit pas de repas du quotidien mais plutôt de repas de fête, surprise ou d’exception.

Si cela vous tente, il est préférable de passer commande sur internet, par téléphone ou en passant à la boutique. Et si vous avez besoin de quelqu’un pour déguster, vous pouvez m’inviter !

Les Commis, 51 avenue Trudaine Paris 9ème – 01 48 74 83 14 – http://www.lescommis.com

Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne (AMAP) – http://www.reseau-amap.org/