Archives mensuelles : mai 2017

Les sentiers de l’abondance : un site harmonieux dédié à la transmission.

arrivée 2

Le mas des boeufs

Samedi matin, 7 mai, temps calamiteux. Déferlante de pluie. Ciel noir. Je suis inscrite à une animation du CPIE Rhône-Pays d’Arles à Eygalières, nous sommes censés cheminer dans des jardins, y découvrir les plantes en faisant fonctionner tous nos sens. Pas gagné ! Miraculeusement à 14h01, le ciel se dégage et le soleil apparaît comme il sait le faire en Provence presque brutalement on passe d’un état à un autre. Bref il fait beau. Et ça tombe bien. Très bien.

Pour arriver à notre lieu de rendez-vous on parcourt une charmante route sur 2 kms depuis Eygalières. On devine tout le long de belles bâtisses annoncées par des allées (de platanes) majestueuses. Parfois on aperçoit une toiture ou quelques pans de murs.P1120304

Nous arrivons au Mas des bœufs, repaire des Sentiers de l’abondance qui nous reçoivent pour cette sortie. L’endroit est merveilleux, simple et tout en douceur : 3 ha harmonieusement plantés entourent un très beau mas du XVIème.

Marie nous accueille. Elle nous laissera successivement entre les mains d’Alain responsable des cultures, puis Myriam qui va mettre en éveil tous nos sens et enfin Marie elle-même qui nous fera découvrir l’oseraie.

agastache

L’agastache

Nous cheminons à travers des cultures de plantes aromatiques et médicinales. Géranium rosa, mélisse, millepertuis, agastache, bourache… Alain nous les fait découvrir, sentir, goûter. Je ne connais pas l’agastache, qui a un goût de réglisse un peu anisé, très sucré (ne serait-elle pas de la même famille que la stevia ?). Très mellifère, elle attire toutes sortes d’insectes. Plus tard nous goûterons des feuilles d’agastache cristallisées fabriquées par Marie. C’est un délice en confiserie ou bien en déco (à déguster) sur une glace ou un entremets.

cardere 5

La cardère ou cabaret des oiseaux

Alain explique les propriétés de chacune. La reine des plantes est l’ortie, elle concentre 80% des bienfaits des plantes médicinales. J’aurais pu faire l’économie des 34,90 euros que j’ai déboursés pour du silicium organic (renforcements des tendons, …) en buvant des tisanes de bourache séchée.

Nous observons la cardère. Un chardon dont la fleur était utilisée pour carder la laine. La plante est aussi nommée « cabaret des oiseaux », ses feuilles au niveau de leur attache sur la tige offrant un magnifique abreuvoir.

P1120310

Tunnel de noisetiers vivants

Nous parcourons les oseraies de saules mais aussi de noisetiers. Envahissants et à la tige souple, des noisetiers ont été tressés, en place, jusqu’à former un tunnel ou un igloo « vivant ». Les osiers de saule permettent de donner libre cours à la créativité.

Conçus ces dernières années avec un souci esthétique, les jardins privilégient les savoir-faire et les techniques de culture et d’irrigation traditionnels en environnement méditerranéen.

P1120295

Osiers d’artistes


Les Sentiers de l’Abondance sont ouverts au public au travers d’activités de production, de transformation, de transmission : journées portes ouvertes, ateliers, … Ces  3 heures et demie passées ce samedi après-midi m’incitent à vous encourager à guetter les animations proposées par les sentiers de l’abondance mais aussi par le CPIE qui démontre une fois de plus la qualité des sorties qu’il organise.P1120296

Publicités