Fromages de brebis à Orgon, produit du Parc Naturel Régional des Alpilles.

P1110180Le 12 octobre a lieu à Orgon la fête des Parcs Naturels Régionaux (PNR) de la région PACA. Local de l’étape, le Parc Naturel Régional des Alpilles (PNRA) est plus particulièrement à l’honneur. Parmi les activités, randonnées, visites proposées, j’ai choisi de découvrir, à Orgon, la bergerie de Denis et ses fromages. Il faut faire une quarantaine de kms, jusqu’au Puy Sainte-Réparade, pour trouver un autre troupeau de brebis à lait, cette partie de la région étant plus connue pour ses fromages de chèvre et ses troupeaux d’agneaux pour la viande.

Denis présentant ses tomes.

Denis présentant ses tomes.

 

A l’âge de 40 ans, Denis, cadre administratif dans la région et originaire de Marseille, pas tenté du tout par la perspective d’une mutation à Paris, a choisi de se reconvertir en chevrier à Châteaurenard. Son fils Benjamin s’est entiché du métier d’éleveur version brebis. Il y a deux ans, père et fils se sont installés à Orgon avec un troupeau de 140 brebis et 6 mâles.

P1110225

 

Gérer l’exploitation occupe bien Denis et Benjamin : rentrer les bêtes le matin pour les mener au quai de traite, les traire, puis les mener au pré l’après-midi où elles restent la nuit, la fabrication des fromages, et la vente. Pour les aider, ils ont un salarié à mi-temps depuis cette année et le chien, un border collie, qui maîtrise le troupeau et veille sur lui. Inutile de donner de la voix, il obéit au doigt.

Activité saisonnière, la mise bas est programmée pour décembre-janvier. Les femelles sont mises avec les mâles par groupe pour permettre d’étaler la mise bas sur 1,5 mois.

Au pré.

Au pré.

Les brebis agnèlent généralement la nuit. Pendant cette période, père et fils se partagent les nuits pour être prêts à intervenir en cas de difficulté. Les brebis ont des portées de 1 à 2 agneaux… sauf l’an dernier où le dosage de produit pour déclencher les chaleurs était un peu trop élevé, résultat 3 à 4 agneaux par portée. Dérive de la PMA appliquée à la brebis ! Les agneaux sont nourris sous la mère pendant 1,5 mois. Passée cette période, ils sont séparés de leur mère la nuit puis remis avec elle le matin après la traite.

Arrosage intégré.

Arrosage intégré.

La race des brebis est la lacaune, la même que celle dont le lait est utilisé pour le roquefort. Ce sont de bonnes productrices de lait. Quant à la qualité du fromage, elle ne dépend pas de la race mais plus de la nourriture des bêtes (foin de l’exploitation le matin et les prés à partir de l’après-midi), de l’affinage et de la taille du fromage (affiné, un petit fromage rond n’a pas le même goût qu’un brique). Les parcelles font l’objet d’un roulement. Les prés, inondés pendant l’été grâce aux canaux longeant la propriété, sont toujours verts.

Tomes.

Tomes.

En ce moment la lactation est faible. Les brebis taries sont marquées de bleu pour éviter de les conduire au tunnel de traite. La production de fromages, au ralenti en cette saison, va repartir fin janvier. Denis et Benjamin proposent des fromages frais, affinés (J’attends avec impatience les fromages crémeux), des tomes pâte pressée ou mi-cuite.

P1110210A découvrir.

Point de vente :

  • à la ferme (06.16.59. 86.39/06.18.39.26. 38),
  • au marché de producteurs de l’Isle sur la Sorgue,
  • aux Intermarché de Chateaurenard et Saint-Remy,
  • à Solidarles (magasin solidaire d’Arles proposant 3 prix en fonction des revenus).

P1110218

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s