Escapade en Normandie : recette de tarte à la rhubarbe et à la fleur de sureau

Le week-end dernier, invitée par une amie en Normandie, j’en reviens avec quelques souvenirs et tests gustatifs.

Dimanche était plutôt maussade, nous décidons de nous mettre aux fourneaux pour préparer une tarte à la rhubarbe.

Confiture rhubarbe-menthe.

Confiture rhubarbe-menthe.

La rhubarbe m’inspire. Les utilisations que j’en fais sont limitées -crumble, tarte, compote et confiture- mais les associations peuvent créer l’innovation. Par exemple dans le crumble, en ajoutant noisettes et/ou amandes, ou en remplaçant une partie de la farine par des céréales ou un muesli, ou encore en testant d’autres farines que la farine de blé, et même en utilisant un sirop à la place du sucre… c’est sans fin. Pour la compote (et la confiture), cela peut être en y ajoutant de la menthe ou bien de la vanille ou encore avec des fraises.

Mais revenons à ma tarte. J’ai joué les associations de saison en faisant une tarte à la rhubarbe et à la fleur de sureau dont je partage la recette.

Fleurs de sureau.

Fleurs de sureau.

  • Pâte sablée : 200 gr de farine, 50 gr de sucre, 1 œuf et 100 gr de beurre demi-sel en pommade. Je mélange du bout des doigts, jusqu’à faire une boule de pâte. Je la laisse un peu reposer.
  • Pendant ce temps, j’épluche 600 gr de rhubarbe que je coupe en tronçons de 2 cms environ.
  • Je mélange 20 gr de crème fraîche épaisse, 2 jaunes d’œuf, 60 gr de sucre et 1 cuillerée à café de farine.
  • Je préchauffe le four à 200°C. Je fonce un moule, beurré et fariné, avec la pâte puis la pique à la fourchette (pour éviter que la pâte ne gonfle). Je fais précuire la pâte environ 1/4h puis je baisse la température à 150°.
  • Je dispose ma rhubarbe sur le fond de pâte, précuit, j’ « émiette » une ou deux fleurs de sureau et je verse la crème. Je fais cuire environ 30 à 40 mn à 150°.
Les sureaux en fleurs.

Les sureaux en fleurs.

Maintenant deux écoles s’affrontent : ceux qui préfère cette tarte tiède et ceux, dont je fais partie, qui la préfère froide. A vous de voir (je n’ai pas eu le temps de photographier la tarte).

Si vous voulez tester c’est maintenant ou bien l’année prochaine, dans dix jours, finie la fleur de sureau.

N’hésitez pas à partager vos recettes ou utilisation de rhubarbe ou même de la fleur de sureau.

Advertisements

4 réflexions au sujet de « Escapade en Normandie : recette de tarte à la rhubarbe et à la fleur de sureau »

  1. Ping : Normandie : marchés, produits, curiosités, … | blogdesdelices

  2. Dao

    rhubarbe sureau, ça doit bien marcher, 2 acidités complémentaires :), j’adore le sureau , me rappelle mes années en Suisse où il est plus facile d’en trouver. L’as tu cueilli toi même? des pistes pour en trouver à Paris? ton post me donne envie de cuisiner..:)!

    Répondre
    1. blogdesdelices Auteur de l’article

      En Normandie, il y a 15 jours, il y en avait à tous les coins de chemins. A Paris, j’ai 2 « fournisseurs officiels », soit le cimetière Montmartre, soit le long de la voie ferrée de l’ancienne petite ceinture, vers de la Porte de Clichy. Tu peux aussi regarder dans les autres cimetières parisiens, d’autant que je n’ai utilisé que 2 ou 3 fleurs.

      Répondre
      1. Dao

        Merci beaucoup pour l’astuce.. J’irai voir.. T’avoue que l’appro campagne me séduit plus que les cimetières.. Suis pas très brave :)!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s