« Produits d’ici, cuisinés ici » et manger local, en Ile de France, c’est possible.

J’étais la semaine dernière au salon de l’agriculture et j’ai notamment visité l’espace Ile de France. En effet, j’ai découvert il y a peu de temps le label « Saveurs Paris Ile de France », petite étiquette apposée sur des produits depuis déjà 2 ans. Un point commun à tous ces produits,  ils sont cultivés, produits, fabriqués en Ile de France. L’étiquette est de couleur différente : verte pour les produits agricoles franciliens – avec la mention bio, le cas échéant-, bleue pour les produits fabriqués par des artisans franciliens et grise pour des produits des PME de transformation agroalimentaire.

La bière "La Gâtine" présentée par Gérard Thierry.

La bière « La Gâtine » présentée par Gérard Thierry.

L’objectif est simple, il s’agit de valoriser le patrimoine gastronomique de la région, les savoir-faire, les producteurs et les produits d’Ile de France et simultanément de veiller à préserver l’environnement régional dans un esprit d’innovation et de développement.

Aujourd’hui plus de 500 produits, provenant de 160 entreprises franciliennes, portent cette marque. Cela va des fruits et légumes (j’ai acheté et goûté des champignons de Paris de la champignonnière de la Marianne –Val d’Oise-, du cresson de fontaine d’Essonne) à la boulangerie en passant par la bière (dégustation de la bière ambrée de la Gâtine que j’ai particulièrement appréciée)… Malgré l’urbanisation croissante de la région, 50% de la surface régionale reste recouverte par des terres agricoles, même si les grands céréaliers se taillent la part du lion.

Le cresson de Fontaine.

Le cresson de Fontaine.

Depuis le mois dernier, un nouveau label « Produits d’ici, cuisinés ici » vient d’être lancé. D’ores et déjà 57 chefs d’Ile-de-France (du bistrot à l’adresse étoilée) y adhèrent et le signalent par un label de qualité. Le chef s’engage à utiliser des produits franciliens, autant que faire se peut (le label n’exclut pas des produits comme le café, ou le poisson, mais il privilégie les productions locales quand elles existent). Le chef cuisine sur place les produits.

Cette initiative est vivement intéressante, d’autant plus que 70% des brasseries et restaurants parisiens servent des plats sous vide ou industrialisés. Ceci ne doit pas vraiment nous surprendre quand on voit les cartes de certains restaurants longues comme le bras, et les « copier-coller » de certains plats !

A l’origine de ces initiatives, un organisme semi-public, le CERVIA (Centre Régional de Valorisation et d’Innovation Agricole et Alimentaire) dont la mission principale consiste à rassembler et accompagner collectivement l’ensemble des acteurs « du champ à l’assiette » dans une dynamique commune. L’objectif est de rendre visible le savoir-faire et le patrimoine agricole, alimentaire et culinaire francilien.

Alors si vous voulez acheter ou manger local en Ile de France, retrouvez toutes les adresses sur http://www.saveursparisidf.com et n’hésitez pas à partager vos coups de coeur.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s