Salon du chocolat Paris 2012, le 30 oct.

Bonbons maquillage

Le chocolat réussit le tour de force d’être à la fois produit de consommation courante et produit de luxe. Il attire toutes les générations et tous les revenus. Le Salon du chocolat illustre bien cette ambivalence. Je partage avec vous quelques découvertes et plaisirs que la 18ème édition du Salon du chocolat m’a procurés.

Je ne suis pas fan des truffes en chocolat, sauf… celles de Jean-Charles Rochoux (c’est mon copain Michel qui me les a fait découvrir). D’abord elles sont cubiques, bien régulières, belles, environ 1cm de côté. Pour moi, juste la bonne taille. Saupoudrées de chocolat exactement comme il le faut, c’est-à-dire pas trop. Elles sont fondantes, avec juste un peu d’amertume. Un bonheur d’équilibre. JC Rochoux vient de créer une nouvelle version de sa truffe, parfumée à la truffe blanche d’Italie. Quel accord ! Le léger parfum de la truffe rappelant l’ail sauvage et l’hydrocarbure – pas très vendeur, dans les deux cas- s’associe parfaitement avec le chocolat. C’est une merveille.

Dans la pâtisserie, les Japonais sont omniprésents : créant leur boutique ou reprenant une affaire (celle de Henri Le Roux, le créateur du caramel au beurre salé) ou encore comme chocolatier faisant leurs classes aux côtés d’un chocolatier français (chez J-C Rochoux par exemple).  Une fois de plus, je suis fascinée par leur subtilité, leur créativité et l’esthétisme de leurs créations. Les « bonbons maquillage » de Sadaharu Aoki sont sublimes. La ganache fumée au bois de cerisier, d’un autre, est gonflée, étonnante pour nos palais occidentaux. Elle nécessite un certain effort –n’est offert à la dégustation qu’un quart de bonbon- mais au final c’est réussi.

Marou.

Je suis également attirée par la proximité entre les producteurs de fèves et l’artisan chocolatier, les filières courtes permettent de mettre des visages derrière les produits et elles sont pour moi un bon moyen pour garantir la traçabilité des produits. Cette intimité est illustrée à l’extrême par François Pralus. Il maîtrise toutes les étapes de fabrication du chocolat, de la fève à la tablette, et va jusqu’à être lui-même propriétaire d’une plantation à Madagascar où il va 2 à 3 fois par an. J’ai donc été intéressée par l’approche de Marou, « faiseurs de chocolat » depuis 1 an et demi. Ces deux Français, installés au Vietnam, ont choisi de faire un chocolat 100% Vietnam. Pas évident au départ, le Vietnam étant un petit producteur, et depuis peu. Ils repèrent sur place leurs producteurs, pour l’essentiel dans le delta du Mekong. Ils produisent eux-mêmes, à Ho Chi Minh, et sous la houlette de leur chef chocolatier français, uniquement des tablettes. Les emballages sont conçus et fabriqués au Vietnam. On trouve leurs tablettes à Paris à l’Epicerie du Bon Marché.

Bon salon à vous.

Chocolatier – Jean-Charles Rochoux, 16 rue d’Assas 75006 Paris – 01 42 84 29 45 – http://www.jcrochoux.com/fr

Chocolatier – François Pralus, 35 rue Rambuteau 75004 Paris – 01 57 40 84 55 & 44, rue Cler 75007 Paris. Roanne. http://www.chocolats-pralus.com/fr

Pâtissier – Sadaharu Aoki, 3 boutiques à Paris (Ségur, Port Royal, Vaugirard) – http://www.sadaharuaoki.com/boutique/paris-fr.html

Chocolatier – Marou à la Grande Epicerie (Bon Marché, Paris) – http://www.marouchocolate.com/

Advertisements

Une réflexion au sujet de « Salon du chocolat Paris 2012, le 30 oct. »

  1. toto

    Oui, j’ai gouté un chocolat MAROU sur mon shoot Vogue, pas mal du tout mais comme j’étais en plein stress boulot, j’ai pas vraiment approfondi, emballages de la collection très très réussis!

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s